Grashaus (c) Peter Hinschläger

Le Grashaus : L'empire de Charlemagne s’étendait sur une grande partie de l’Europe

Le Grashaus, situé sur le Fischmarkt, constitue la station « Europe » de la Route Charlemagne. Il s’agit d’un lieu d’enseignement extrascolaire. Dans la « Classe Européenne », le thème de l’Europe est présenté dans ses dimensions historiques, actuelles et futures, de façon originale. Ce programme s’adresse aux élèves de collège et de lycée. Ceux-ci sont invités à se pencher sur l’histoire de l’Europe et à débattre ensemble de son présent et de son avenir.

Le Grashaus n’est pas un musée : le bâtiment est seulement accessible dans le cadre de visites consacrées à l’histoire de sa construction.

Participer à l'Europe

Édifié vers 1260, le Grashaus, en tant que premier hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle, fut le symbole visible de la nouvelle conscience citoyenne des Aixois ; un conseil municipal avait été créé en 1258. Le Grashaus servit plus tard de tribunal et de prison. En particulier les procès liés à des délits graves et punis par la peine de mort y prenaient place. Les condamnés étaient décapités publiquement, sur la place du Hof.


Lieu d'étude européen

On a longtemps cru que l’appellation « Grashaus » provenait du mot « graz », un terme du moyen haut allemand signifiant furieux, fou de rage, ou du verbe « grazen », crier – en raison des conditions « grässlich », atroces. Toutefois le terme se réfère probablement plutôt au pré verdoyant dont le bâtiment était entouré autrefois – « Gras » signifiant herbe.

De 1890 à 2013, l’édifice a hébergé les archives de la ville.

Dans le Grashaus, les classes scolaires découvrent l’Europe.

 

Grashaus (c) Andreas Herrmann
Grashaus (c) Pit Siebigs
Grashaus (c) Pit Siebigs

Station Europe
Grashaus

La « Grashaus » construite en 1267, fut le premier Hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle et le resta jusqu’en 1349. Elle exprime la volonté des bourgeois de la cité de gérer eux-mêmes leur ville. Dans le cadre de la Route Charlemagne, elle représente le thème « Europe » et deviendra un lieu d’apprentissage sur l’Europe.

Histoire

Visites

A la prochaine station