Aachener Rathaus (c) Peter Hinschläger

Hôtel de Ville : Guerre, paix et l'Europe

En tant que première station de la Route Charlemagne, celle de l’Hôtel de ville devrait être terminée en juin 2009. Pour la première fois, les salles historiques de l’Hôtel de ville sont accessibles à l’exception de la « Tour Granus » et des bureaux du maire.

Le Palais de Charlemagne en 3D

La visite débute par une reconstitution par ordinateur du palais de Charlemagne. Elle montre sur quelle partie de l’ancien palais a été bâti l’Hôtel de ville. La salle du Conseil ainsi que les salles du rez-de-chaussée donnent une idée de la structure gothique du bâtiment et de son agencement au XVIIème et XVIIIème siècles. Un des tableaux représente Charlemagne, idéalisé, devenant une figure du pouvoir intemporelle.

Une borne d’écoute, un album photo interactif et une table interactive

Dans une de ces salles, appelée littéralement « la cuisine du chef d’atelier » (la « Werkmeisterküche »), des photos et des films évoquent la seconde guerre mondiale qui s’est terminée plus tôt à Aix-la-Chapelle que dans les autres villes d’Allemagne. Une borne d’écoute au centre de la pièce donne une idée des crimes commis par les nazis. Un album photo interactif présente l’histoire de la construction mais aussi de la reconstruction de l’Hôtel de ville.

Le thème « Paix » convient tout à fait à la Salle Rouge voisine qui s’appelle également « Salle de la Paix ». Elle a été construite en 1748 pour fêter la signature du traité de paix qui mettait fin à la Guerre de Succession d’Autriche.

Dans la montée d’escalier qui mène à la Salle du Couronnement, le Prix Charlemagne est évoqué. A travers son histoire et les discours de ceux qui ont reçu le prix, ce sont tous les concepts et les modèles de l’intégration européenne qui sont réunis. Le visiteur a la possibilité d’explorer cette histoire grâce à des bornes interactives.

Les coulisses d’un festin royal en l’an 1520

La pièce la plus connue de l’Hôtel de ville est, sans conteste, la Salle du Couronnement. C’est là qu’avait lieu, au Moyen-âge et au début des temps modernes, le fastueux festin en l’honneur des rois, couronnés la même journée dans l’église de la Vierge Marie. On peut admirer également dans la Salle du Couronnement des copies de la couronne impériale médiévale mais aussi des insignes du pouvoir. Sur les murs de la salle, on trouve le cycle de fresques d’Alfred Rethel sur la vie de Charlemagne, dont son chef-d’œuvre : « la bataille de Cordoba » peint en 1849/1850. Les fresques nous donnent une idée de l’image que pouvait avoir Charlemagne au XIXème siècle.

Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
AudioVideoGuide Aixplorer (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann
Aachener Rathaus (c) Andreas Herrmann

Station Pouvoír
Rathaus

Depuis 1349 s’élève sur les fondations de la Salle du Trône de Charlemagne l’Hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle. Expression de la ville médiévale en pleine croissance, il servait aussi de salle des fêtes pour le festin du couronnement du roi allemand qui jusque là se déroulait dans la Salle du Trône.

Cette station de la Route Charlemagne offre des informations sur l’histoire de la ville et sur le thème « Pouvoir ».

Histoire

Visites

A la prochaine station

Die Sparkasse Aachen unterstützt die Stadt Aachen bei der Erhaltung des Rathauses. 

Logo_SparkasseAachen